Conseil stratégique aval – Développement

Modélisation et diffusion des solutions innovantes, déploiement dans l’organisation et l’écosystème d’innovation… QAMAQI intervient au-delà de la phase exploratoire du processus d’innovation :

  • Renforcement des compétences d’innovation (capacity building) pour transformer les idées créatives en projets
  • Identification des ressources / moyens / acteurs internes et externes pour le développement et la diffusion des projets ; mapping de l’écosystème (leviers et catalyseurs d’innovation)
  • Organisation de la mise en réseau et des mutualisations entre acteurs (intra ou inter-sectoriels)
  • Facilitation de projets de co-création (processus de fertilisation croisée)
  • Définition de stratégie de partenariats
  • Formalisation de discours et de narrations créatives, nouveaux modes de partage dans l’écosystème
  • Sourcing de cas pratiques sur la transformation organisationnelle et appui à l’émergence de nouvelles formes d’organisation

Quelques exemples :

BNPImplémentation de la stratégie WAVE, dispositif itinérant d’animation de l’innovation collective du Groupe BNP Paribas, en France : coordination du déploiement des déclinaisons régionales, définition des thématiques, identification des acteurs clés de l’écosystème WAVE (univers scientifique, économique, numérique, culturel, artistique, social et solidaire), animation du process de cross-fertilisation, co-création des programmations avec les équipes et partenaires locaux.

Paris, Marseille, Lille, Nantes, Grenoble, Toulouse – Septembre 2014 à novembre 2015


hope2Appui au développement de l’écosystème et du business model de la start-up IN HOPE. La start-up utilise la faible luminescence pour produire des éclairages utiles et économes en énergie, en s’appuyant sur des méthodes d’expérimentations centrées utilisateurs, développées à partir de techniques de danse et de mouvement sensoriel. IN HOPE mobilise une équipe multidisciplinaire (ingénieurs et chercheurs « lumière », designers textile intelligent, ingénieurs biotech, IoT, IHM, danseurs, développeurs…) pour créer des esthétiques et usages inédits pour un monde sous contrainte énergétique extrême (voir cet article sur L’Express co-écrit avec la fondatrice de IN HOPE, Jeanne Bloch) .

Paris – Octobre 2015 à juin 2016