Art Thinking, nouvelle (in)discipline ?

Les organisations sont-elles prêtes à dépasser leur idée romantique et évanescente de l’art ?

71ArtInutile-s

Et revoyez votre copie icibusiness_230x120

Un article co-écrit avec Jeanne Bloch

Jeanne est artiste-chorégraphe et spécialiste du développement durable. Elle développe des solutions d’éclairage économes en énergie à partir du textile intelligent en s’inspirant des méthodes d’expérimentation artistique, et en particulier la danse et le mouvement, comme outil d’innovation “orienté utilisateur”. Après 15 ans au service des stratégies de développement durable des grandes entreprises (Renault, Total, Carrefour, Monoprix, Sodexo, LVMH…), Jeanne Bloch fonde le laboratoire IN-HOPE, wearable and lighting objects. IN-HOPE intègre une équipe multidisciplinaire rassemblant des ingénieurs textile et biotech, designers textile, danseurs et développeurs pour créer en collaboration avec ses clients des esthétiques et usages d’éclairage inédits pour un monde sous contrainte énergétique extrême. IN-HOPE s’appuie sur ses propres expérimentations mêlant textile intelligent, bio-textile et interaction.

Jeanne Bloch poursuit également sa recherche sur l’utilisation de la danse et du mouvement comme outil d’innovation pédagogique et en particulier pour l’enseignement des mathématiques aux élèves et étudiants. Elle a travaillé en Corée du Sud, au Congo-Brazzaville, au Salvador, aux Etats-Unis et dans de nombreux pays européens.

One thought on “Art Thinking, nouvelle (in)discipline ?

Comments are closed.